Informations économiques

Trouvez ici des informations économiques actuelles sur le marché allemand.

© bigstockphoto/Lenor
La France et l’Allemagne sont d’importants partenaires économiques

Selon les chiffres publiés par DESTATIS (l’Office fédéral de la Statistique), le commerce franco-allemand s’élevait à 169 milliards d’euros en 2017 (+ 1,6% par rapport à l’année précédente). L’Allemagne reste le partenaire commercial le plus important de la France au niveau mondial, la France est le deuxième partenaire commercial de l’Allemagne au niveau européen et numéro quatre derrière la Chine, les Pays-Bas et les Etats-Unis au niveau mondial. Les exportations de biens allemands vers la France s’élevaient à 105 milliards d’euros en 2017 (+4,1%). Les importations provenant de France s’élevaient à 65 milliards d’euros (-2,3%). En 2017, l’excédent de la balance commerciale de l’Allemagne à l’égard de la France a augmenté de 15,8% et s’élève ainsi à 41 milliards d’euros. Avec 191 projets en 2016, l’Allemagne est le premier investisseur direct, créateur d’emplois, en France. Cette information a été dévoilée dans le rapport sur les investissements étrangers en France publié par Business France aujourd’hui. Les Etats-Unis se trouvent au deuxième rang, suivis de l’Italie. Les entreprises allemandes ont créé ou maintenu plus de 4 700 emplois en France en 2016. BLOHM & VOSS, DEURER PET CARE, OTTO mais aussi des start-ups telles que FOODORA font partie des investisseurs. Les investissements allemands représentent 17% de l’ensemble des 1117 projets d’investissements étrangers en France. En 2016, la présence allemande en France est chiffrée à plus de 3 800 entreprises représentant plus de 300 000 emplois. La Banque de France estimait, à la fin de l’année 2015, le stock des capitaux allemands à 71,5 milliards d’euros. 27% des investissements allemands l'année dernière ont été attribués à la production industrielle, 26% dans la logistique, 18% dans la Recherche & Développement. Le secteur du commerce et de la distribution représente 15% du total des projets allemands, suivi du secteur automobile. La majorité des investissements a été réalisée dans la région Île-de-France (24%), suivie de la région frontalière Grand Est (18%).
 
13 septembre 2017
Pourquoi l’efficacité énergétique ? Quelle transition énergétique pour l’Allemagne ?

Dans l’accord de coalition du gouvernement fédéral, le recours aux technologies propres et économes en énergie constitue avec le développement des énergies renouvelables l’un des deux piliers de la transition énergétique. L’utilisation efficace de l’énergie est reconnue comme une priorité car l’Allemagne s’est fixée pour objectif de faire passer l’émission des gaz à effet de serre de 80 à 95% d’ici 2050. Parallèlement à la mise en place d’un approvisionnement complet en énergie renouvelable, des mesures économes en énergie doivent être déployées dans les secteurs de la construction, de l’industrie et des transports.

1 septembre 2017
Efficacité énergétique : Effet de levier pour l´industrie 4.0

L´Industrie du futur ou industrie 4.0, c´est avant tout la numérisation de l´industrie. Cela peut représenter un investissement de 800 milliards d´euros par an jusqu´en 2020, dont 140 milliards en Europe soit 50% des dépenses prévues sur cette période.

15 mars 2017
L'industrie alimentaire en Allemagne

Loin de mets gastronomiques, nombreux sont ceux à qui elle évoque encore de copieux repas… et pourtant, la cuisine allemande est largement plus diversifiée que ce que les clichés voudraient bien nous faire croire. Le plus grand marché de produits alimentaires et de boissons d’Europe a d’ailleurs beaucoup à offrir, tant pour les consommateurs que pour les producteurs. Avec ses entreprises nationales et internationales actives dans presque tous les secteurs du marché de l’industrie alimentaire, l’Allemagne propose à ses consommateurs plus de 170 000 produits différents.