Prix Franco-Allemand de l'Economie 2015

Les lauréats du Prix Franco-Allemand de l’Economie 2015 sont :

SARP (VEOLIA Environnement) - AVERMANN Laser - und Kant-Zentrum GmbH

Marc-Olivier Houel (SARP), Rüdiger Martens (AVERMANN)

Catégorie Environnement et Climat

Pour le Groupe SARP, filiale de Veolia Environnement, qui assure une gamme complète de services de proximité de haute qualité dans les activités d’assainissement et d’hygiène, la protection de l’environnement est un enjeu prioritaire. Cherchant à compléter son offre existante pour le secteur de la restauration (Resto Services) avec la gestion des bio-déchets alimentaires, le spécialiste français s’est tourné en 2014 vers la société allemande AVERMANN Laser- und Kant-Zentrum GmbH, une PME familiale créée en 1946, qui se spécialise dans la conception et la fabrication d’équipements pour la gestion des déchets.

Ensemble, le prestataire de services français et le fabricant d’équipements allemand ont mis au point le RO-BUST, basé sur le principe « Biotank », un système écologiquement performant qui permet aux restaurateurs d’améliorer l’empreinte écologique de leur activité. Vidés directement dans l’entonnoir du receveur positionné au plus près de la production, puis broyés et stockés sous forme liquide avant d’être pompés à périodicité réduite et acheminés par véhicule citerne vers une installation de valorisation agréée, les déchets alimentaires peuvent être réutilisés pour produire de l’énergie (méthanisation) et des engrais organiques naturels (compostage). Un projet innovant qui permet aux restaurants de faire partie intégrante de l’économie circulaire.

En proposant à leurs clients une offre globale écoresponsable, le fruit de cette collaboration franco-allemande réussie entre le Groupe SARP et AVERMANN Laser- und Kant-Zentrum GmbH permet de réduire significativement l’impact des déchets sur l’environnement et le climat.

 

Video des nominés

GEA Batignolles Technologies Thermiques SAS - Technip - Wieland Werke AG

Emmanuel Renevot (GEA Batignolles), Barbara Schuessler (Wieland), Brigitte Ploix (Technip)

Catégorie Innovation et nouvelles technologies

GEA Batignolles Technologies Thermiques SAS est la filiale nantaise du groupe allemand GEA Heat Exchangers, racheté en octobre 2014 par les fonds allemands Triton. Depuis les années 1950, l’entreprise est un leader mondial dans la fabrication d’échangeurs aérothermiques qui permettent de refroidir les sources d’énergie grâce à l’action de l’air ambiant. Ses technologies sont utilisées notamment dans les industries pétrolières, gazière et chimique et servent ente autres à liquéfier le gaz qui peut ensuite être transporté dans le monde entier.

Portée par le renouveau de l’économie gazière, l’entreprise a décidé, il y a quelques années, de jouer la carte d’un partenariat franco-allemand pour maintenir son excellence. Depuis cinq ans, elle développe avec ses partenaires français et allemand Technip et Wieland Werke AG de nouveaux échangeurs aérothermiques utilisés pour le Gaz Naturel Liquéfié. Cette technologie permet de réduire les coûts d’investissement des nouvelles usines à GNL et d’en optimiser le rendement de près de 2-3% grâce à l’abaissement des températures de condensation de gaz. Une innovation franco-allemande qui a déjà reçu un accueil très prometteur de l’ensemble des acteurs mondiaux du secteur.

 

Video des nominés

AES Aerospace Embedded Solutions GmbH - MTU Aero Engines AG - Sagem (Safran)

Axel Hüdepohl und Christrophe Bruneau (AES)

 Catégorie Coopération industrielle

AES Aerospace Embedded Solutions GmbH est une joint-venture détenue à parts égales par la société française Sagem (Safran) et la société allemande MTU Aero Engines AG.

Depuis janvier 2013, AES Aerospace Embedded Solutions GmbH développe ses activités – conception, développement, support et certification – dans le domaine des logiciels et équipements électroniques critiques embarqués pour l'aéronautique civile et militaire.

En s'appuyant sur l’expertise de sa centaine de salariés, AES Aerospace Embedded Solutions GmbH apporte un grand savoir-faire à ses deux maisons-mères, en France et en Allemagne, et contribue aussi à leur rayonnement en Amérique du Nord.

Depuis son lancement, la joint-venture franco-allemande a ainsi contribué à la réalisation de systèmes embarqués pour les Airbus A400M (système de régulation du moteur et de positionnement GPS) et A350 (système de freinage), l’Embraer KC390 (système de freinage et de distribution de puissance électrique) ou encore le COMAC C919 (unité de contrôle d’inverseur de poussée).

La création d’AES Aerospace Embedded Solutions GmbH a marqué une étape importante dans la consolidation des pôles d’excellence européens dans les technologies critiques de l’aéronautique et de la défense. La joint-venture est ainsi un des membres fondateurs de l´ESSEI (Embedded Systems Software Engineering Institute), premier institut allemand dédié aux logiciels embarqués.

Grâce à une offre compétitive et innovante, ce partenariat franco-allemand permet de mieux répondre aux besoins des nouveaux programmes européens et fait d’AES Aerospace Embedded Solutions GmbH un leader dans son domaine grâce à sa devise « the best, the first time ».

 

Video des nominés

 

 

Alleo GmbH - une entreprise commune entre la SNCF et la DB

Frank Hoffmann und Emmanuel Mroz (Alleo GmbH)

Catégorie Ressources humaines

Alleo, c’est avant tout la réussite d’équipes françaises et allemandes qui travaillent ensemble au quotidien depuis 2007 pour faire rouler des trains entre la France et l’Allemagne. C’est une filiale commune des deux plus grandes entreprises ferroviaires européennes : SNCF et Deutsche Bahn (DB). Elle est une entreprise réellement franco-allemande, composée à parts égales de collaborateurs français et allemands, tous bilingues. Les équipes à bord des trains sont systématiquement composées d’agents français et allemands. La direction générale est assurée par un représentant de la DB et un représentant de la SNCF, qui se partagent en alternance les fonctions de Directeur général exécutif et Directeur général opérationnel.

Qui dit équipes mixtes, dit cultures de travail souvent très différentes. Chez Alleo, la philosophie de l’entreprise est de prendre le meilleur des deux cultures, et c’est grâce à la sensibilisation des employés, notamment à travers de formations, que le partage des bonnes pratiques est possible. Alleo dispose des trains à grande vitesse les plus modernes à ce jour - les TGV Euroduplex et ICE3 - et propose cinq allers-retours par jour sur la liaison Paris/Frankfurt (six en 2016), quatre allers-retours Paris/Stuttgart, dont un allant jusqu’à Munich, et un aller-retour Frankfurt/Marseille.

Depuis sa création, Alleo a vu le nombre de voyageurs augmenter de 44% sur ses liaisons, et près de douze millions de passagers ont déjà voyagé en ICE et TGV entre les deux pays. En juillet dernier, les présidents des deux groupes ont prolongé jusqu’en 2020 les accords de coopération.

 

Video des nominés

 

 

Captain Train SAS

Daniel Beutler und Jean-Daniel Guyot (Captain Train)

Catégorie Start-up

Captain Train propose un service Internet et des applications mobile (iOS/Android) pour acheter les billets de train simplement, rapidement et au meilleur prix. En combinant les offres de plusieurs compagnies ferroviaires (DB, SNCF, Trenitalia,…), Captain Train permet d’accéder aux billets les plus avantageux et couvre 19 pays d’Europe. Fort de ses 1 000 000 utilisateurs enregistrés, Captain Train vend environ 5 000 billets chaque jour.

Les offres proposées par Captain Train font écho à l’ambition internationale de la start-up. Grâce à sa coopération avec la SNCF et la Deutsche Bahn, Captain Train facilite les déplacements nationaux en France et en Allemagne, mais également entre les deux pays. La collaboration franco-allemande est aussi une réalité quotidienne au sein même de l’entreprise : elle est dirigée par le Français Jean-Daniel Guyot, fondateur et Président, et Daniel Beutler, Directeur Général allemand. Ensemble, ils encadrent une équipe d’une cinquantaine de personnes aux profils internationaux.

 

Video des nominés

Canson® SAS (France) et Felix Schoeller (Allemagne)

Eric Joan (Hamelin-Canson), Guido Hofmeyer (Felix Schoeller Gruppe)

Prix Spécial du Jury

L’histoire de Canson® s’étend sur près d’un demi-millénaire. L’entreprise est née en 1557 et s’est développée grâce à la famille Montgolfier à Annonay, en Ardèche. Depuis, Canson® est devenu un leader de la papeterie grâce à sa forte capacité d’innovation. En 2007, l’entreprise constate le grand potentiel du papier pour la photographie numérique et l’édition d’art, et décide de s’allier au papetier allemand Felix Schoeller - une entreprise familiale fondée en 1895 - pour développer une gamme de papier innovant pour ce secteur. Dans ce partenariat, Canson® a apporté son excellence dans les papiers Beaux‐arts fabriqués sur forme ronde et aux grains étudiés, et Felix Schoeller son expertise dans les technologies de couchage les plus avancées.

Cette coopération franco-allemande a permis de mettre au point la gamme Canson® Infinity, lancée fin 2008. Elle propose aux photographes et artistes des papiers fabriqués dans la pure tradition papetière mais adaptés aux technologies d’aujourd’hui. Vendue dans plus de 50 pays, elle a remporté deux prix de la Technical Image Press Association, qui récompense les meilleurs produits d’imagerie.

 

 

Le Prix Franco-Allemand de l'Economie - Edition 2015